BLACK HEROES

Black Heroes: Qui a inventé le GPS ?

Gladys West, est une mathématicienne afro-américaine, âgée de 87 ans qui a été une figure clé du développement de la technologie du GPS.

Elle a également participé à une étude astronomique novatrice qui a prouvé la régularité du mouvement de Pluton par rapport à Neptune.

En tant que mathématicienne, Gladys West faisait partie des figures de l’ombre qui ont travaillé dans le domaine informatique pour l’armée américaine dans les années 50 et 60.

En 1956, elle a rejoint le centre de soutien naval de Dahlgren, en Virginie. Dans cette équipe d’ingénieurs, ils n’étaient que quatre employés afro-américains.

Gladys West a commencé à recueillir des données à partir de satellites, aboutissant au développement du Global Positioning System (GPS).

Gladys West a non seulement contribué au développement de la technologie GPS au cours de ses 42 années de carrière, mais elle a également fait partie d’une étude astronomique novatrice qui a prouvé la régularité du mouvement de Pluton par rapport à Neptune.

Sam Smith reviews data with Gladys West in 1985 at the Dalhgren Division. (U.S. Navy)

Mais attendez, il y a plus.

Au cours des années 70 et 80, Gladys West a passé son temps à utiliser une série complexe d’algorithmes permettant de prendre en compte les variations de forces gravitationnelles, de marée et autres qui affectent la forme de la Terre. Elle a programmé un ordinateur IBM 7030 «Stretch», qui a effectué des « calculs raffinés pour un modèle terrestre géodésique extrêmement précis » pour ce qui allait devenir l’orbite GPS. Elle a enregistré des positions satellite et fait des calculs mathématiques complexes qui ont permis de mettre au point un système remarquablement précis d’identification de positions géographiques.

La mathématicienne a déclaré qu’elle ne savait pas que son temps passé à enregistrer des positions satellites aurait eu un impact sur de nombreuses personnes des années plus tard. Pour elle, elle faisait juste son travail.

« Quand vous travaillez tous les jours, vous ne pensez pas: » Quel impact cela aura-t-il sur le monde? « , a-t-elle déclaré à Free Lance-Star. « Vous vous dites : » Je dois y arriver. «

Gladys West a pris sa retraite de l’armée en 1998, mais sa quête du savoir ne s’est pas arrêtée là. Elle a ensuite obtenu son doctorat grâce à un programme d’études à distance avec Virginia Tech en 2018.

Elle vient d’être honorée cette semaine au Musée de l’armée Américaine car le GPS etait à l’origine pour l’armée Américaine.

Jeunesse et éducation:

Gladys West est née en 1930 dans le comté de Dinwiddie, en Virginie, dans une famille d’agriculteurs. La famille Brown possédait sa propre petite ferme, mais beaucoup de familles de la communauté pratiquaient le métayage. Dans un Sud sous l’emprise des lois Jim Crow offrant peu d’opportunités aux afro-américains, la jeune Gladys West ne s’empêche pas d’aspirer à une vie meilleure et comprend vite que c’est par l’éducation qu’elle échappera à la vie sur la ferme, qui ne lui convient pas. Après avoir obtenu une bourse d’études pour avoir fini à la première place dans sa classe au lycée, elle étudie les mathématiques à l’Université d’État de Virginie . Elle est diplômée en 1952 puis commence à travailler comme enseignante au lycée, puis elle retourne à l’Université pour faire une maîtrise en mathématiques, qu’elle complète en 1955.

En 1956, elle commence à travailler à Naval Surface Warfare Center Dahlgren Division (en), où elle fut la deuxième femme noire à être employée comme programmeuse. Elle rencontre son mari, Ira West, à la base navale et l’épouse en 1957.

Donc à chaque fois que vous utilisez votre GPS pensez à Gladys West.

Afficher plus

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page